vendredi 13 juin 2008

Printemps de la Roussille



Un paysage... Voilà un exercice auquel je ne m'étais jamais frottée. La beauté de la campagne qui m'entoure m'avait donné quelques envies, mais il a fallu une commande pour que je passe à l'acte. Et je suis longtemps restée perplexe devant ma toile, ne sachant trop comment m'y prendre. Comment ne pas ramener cette masse de vert et de bleu à un triste aplat ? Comment faire le portrait d'une maison qu'on ne voit pas ?

La terre au premier plan, et les sillons creusés dans les pousses de blé nous mènent à la ferme de la Roussille, qui se détache sur le ciel. Une pyramide de nuages la maintient dans l'ombre, alors que le soleil de printemps inonde les champs. La maison est a peine esquissée, mais elle est immédiatement reconnaissable pour qui habite le coin.

Bon, ça c'est l'idée. Au point de vue pictural, c'est un premier essai...

1 commentaire:

MissYou a dit…

Je me balade depuis quelques instants sur ton blog, à la découverte de tes univers de peintre et j'aime beaucoup ce que je vois. Simplicité du trait et perspective de ce paysage, envie de marcher jusque derrière la haie d'arbres